Mise à jour: mars 2017

Bonjour à tous, voici des nouvelles du Jardin des enfants de notre amie Pauline.

Les pluies diluviennes des derniers mois ont eu raison de l’étanchéité du toit de la maison principale de Pauline qui avait été refait en 2008. Il a besoin maintenant d’une réparation importante, estimée à près de 5000$.

Pour donner un coup de main, une soirée de danse aura lieu au TAM TAM Café, 421 Langelier, coin Boul. Charest, à Québec, de 19h à minuit, samedi le 1er avril. Pour informations: 418-914-5400. Les frais d’entrée de 10$ seront versés intégralement au Jardin des enfants. Le bar sera ouvert pour les rafraîchissements. Des grignotines seront disponibles pendant la soirée.

Si vous ne pouvez pas vous joindre à nous mais que vous désirez participer à notre levée de fonds, vous pouvez faire un don en cliquant sur le lien indiqué ci-après.

Toutes les contributions sont les bienvenues. De plus, nous avons été avisés par Québec Philanthrope que le minimum de 25$ a été enlevé et que tous les dons font maintenant l’objet de l’émission d’un reçu pour fins d’impôts.

Merci de votre intérêt et de votre appui.

L'événement de la soirée latine au TAM TAM Café le 1er avril prochain:
Facebook.com - 1er avril 2017 - Soirée Latine - Public · Organisé par Le Jardin des enfants de Pauline Tremblay

Pour faire un don sécurisé en ligne vers sa fondation:

Effectuer maintenant, en cliquant sur ce lien, un don sécurisé en ligne
en suivant cette consigne >>>:

À la question:
À quel fonds spécifique souhaitez-vous donner?
Écrivez:
Fonds Le jardin des enfants de Pauline Tremblay

Bon printemps à toutes et à tous,

Serge Alary pour Pauline Tremblay


Mise à jour annuelle: décembre 2016

Bonjour, voici des nouvelles du Jardin des enfants de Pauline en cette fin d’année.

Le nombre d’étudiants est plafonnée à 45
Les écoliers qui fréquentent l’école ont pu bénéficier des repas du midi tout au cours de la dernière année. Le nombre est par contre limité à 45 en raison du manque d'argent.

Il est important de souligner que les enfants qui n’ont pas mangé depuis le midi précédent, ont toujours droit en plus à un petit déjeuner à leur arrivée.

Maison principale
Nous vous avions mentionné, l’an dernier, que le remplacement de l’entrée électrique avait mis un point final au chantier, entrepris depuis l’ouragan de de décembre 2007. Hors, la trêve aura été de courte durée…

Cet automne, les pluies les plus abondantes depuis très longtemps ont causées des dommages importants avec un déluge qui dura 30 jours en culminant 70 millimètres (2,75 pouces) en 24 heures les 18 et 19 novembre. Le résultat : 32000 personnes déplacées, 91 villages coupés du monde, la fermeture de l’aéroport de Puerto Plata pour quelques heures afin que l’eau puisse se retirer. Ponts et routes détruits...

Les dominicains sont habitués aux fortes pluies, mais pas de cette intensité. Le soleil est revenu depuis un certain temps, mais les dommages sont plus importants qu’à l’habitude.

Toit de la maison à réparer
Le toit de la maison a commencé à fuir et il a tellement plu, qu’il n’a pas été possible de mettre du scellant. Il a commencé à s’effriter si bien qu’il doit être refait en grande partie… Les armoires et tablettes à l’intérieur ont souffert de cette infiltration et devront aussi être réparées.

Toit endommagé à réparer

La maternelle
10 enfants sont accueillis au préscolaire. Ils ont commencé à apprendre à écrire et compter.

L’équipe de professeurs
Cheche (Anna-Louisa) est toujours directrice et professeure à Los Brazos pour les années 4 et 5. Laura enseigne à la 3ième année. Ilvania s’occupe de la 1ère et de la 2ième année. Icha s’occupe du préscolaire. Gabriella, qui était en congé de maternité, viendra lui donner un coup de main à compter de janvier, car les plus jeunes sont les plus difficiles à encadrer. Une aide extérieure devrait être disponible en début d’année prochaine pour donner des cours de musique.

Des étudiants à l’université
L’éducation continue d’être très importante au Jardin des enfants. Icha qui vient de recevoir son diplôme du secondaire a pu amorcer ses cours universitaires en septembre dernier en même temps que Ilvania en éducation toutes les deux. Laura et Nina compléteront également leurs cours en éducation à l’université, cette année.

Icha a reçu avec son diplôme une médaille soulignant qu’elle a été la meilleure des élèves de sa promotion au cours des 4 dernières années. C’est une tradition d’excellence qui se continue après que Mao ait reçu le même honneur en 2013. Il faut mentionner également que les «enfants» de Pauline parlent tous l’anglais et le français en plus de leur langue maternelle. Sans oublier les écoliers qui reçoivent des cours de français et d’anglais.

Les graduations sont des événements très importants dans la vie des dominicains...

Il est à noter que spécialement pour l'occasion, des vêtements chics leur ont été achetés par des donateurs du Québec.

Mission accomplie pour la jeune Icha qui vient de graduer


Les universitaires doivent toujours payer leurs études à même les salaires de professeurs qu’ils reçoivent. Cela permet les rendre beaucoup plus responsables.

Besoins toujours urgents
L’année 2016 a vu la progression des cours aux 4 niveaux de classe avec le nombre constant de 45 écoliers, dans les nouvelles installations. Il reste un problème, toujours le même, trouver les argents nécessaires au maintien de la mission d’éducation.

La période estivale
En été, ce n’est pas congé pour tout le monde. Des activités sont offertes et une partie des étudiants sont présents. Il faut donc leur servir à manger le midi.

Un pilier qui continue de s’accrocher
Nous vous mentionnions l’an dernier qu’Agostino, qui a épaulé Pauline depuis le tout début, semblait en fin de vie. Il est comme un chat. À chaque saison où il se fait du jardinage, il se présente pour les semences ou le sarclage avec une vigueur nouvelle, malgré ses problèmes de déplacement de plus en plus importants.

Les problèmes de production pour les agrumes sont demeurés les mêmes si bien que les disponibilités sont moindres.

Le soutien extérieur toujours essentiel
Le soutien au niveau des salaires demeure et dépassait légèrement le montant des salaires à verser. Ce surplus permettait d’aider à fournir les repas journaliers aux étudiants et membres de l’équipe de soutien. L’ajout de Gabriella à l’équipe de professeurs vient annuler ce petit coussin et il faut maintenant trouver 100% des argents nécessaires à l’achat de la nourriture.

Pauline veut continuer, mais elle compte absolument sur votre appui pour y parvenir. En cette fin d'année avec le problème de toiture et les besoins complets de support pour les repas des écoliers, elle a tout un défi à rencontrer… et elle a besoin de vous pour le réaliser.

Frais administratifs minimes de 2% de la Fondation Québec Philanthrope anciennement FCGQ
Il est important que vous sachiez que 96% des dons sont acheminés au Jardin des enfants. Des frais de 2% seulement sont conservés pour l’administration par la Fondation Québec Philanthrope (anciennement la FCGQ). Un autre 2% est déposé dans un Fonds permanent au bénéfice du Jardin des enfants pour utilisation future en cas d’urgence ou projet spécial.

Des reçus déductibles d’impôts
Vos dons, doivent être acheminés à la Fondation Québec Philanthrope au bénéfice du Fonds Le jardin des enfants de Pauline Tremblay, Vous obtiendrez ainsi un reçu qui vous permettra de déduire votre contribution de vos impôts.

Effectuer maintenant, en cliquant sur ce lien, un don sécurisé en ligne
en suivant cette consigne >>>:

À la question:
À quel fonds spécifique souhaitez-vous donner?
Écrivez:
Fonds Le jardin des enfants de Pauline Tremblay

Souhaits pour la période des Fêtes
Pauline vous remercie encore et encore pour votre appui à l’égard du Jardin des enfants. C’est grâce à vous qu’elle peut aider ses jeunes à se former pour qu’ils puissent ensuite prendre la relève et aider les plus démunis. Elle vous souhaite également du bonheur et de la santé à l’occasion de la période des Fêtes.

Serge Alary pour Pauline Tremblay


Mise à jour annuelle: décembre 2015

Bonjour, voici des nouvelles du Jardin des enfants de Pauline en cette fin d’année. De nombreuses personnes et amis sont allés cette année chez Pauline et ont pu profiter d’installations rafraichies de façon significative.

La nouvelle école est ouverte
Les 45 écoliers qui fréquentent l’école sont de provenance très modeste. Le gouvernement Dominicain a changé son approche pour les écoles publiques en offrant le repas du midi. Résultat : Pauline a décidé d’emboiter le pas et d’offrir le repas du midi aux 45 écoliers. On voit un des derniers repas servis à l’extérieur

Un des derniers repas du midi servi dehors par Anna-Louisa

Un certain nombre d’entre eux, qui n’ont pas mangé depuis le midi précédent, ont droit en plus à un petit déjeuner à leur arrivée.

Maison principale
Le remplacement de l’entrée électrique a mis un point final à ce chantier, entrepris depuis l’ouragan de de décembre 2007.

Génératrice et puits
La génératrice peut être très utile en cas de panne prolongée, pour puiser l’eau du puits ou fournir un peu d’électricité pour le congélateur, mais il faut procéder à quelques derniers ajustements pour la rendre opérationnelle. Un fil spécial et un branchement séparé dans la boite électrique sont requis.

Une garderie
Plusieurs élèves venaient à l’école avec leurs petits frères ou sœurs et les laissaient à l’entrée du jardin des enfants sans activités ni collations. Maintenant les petits sont pris en charge et commencent même à apprendre à écrire et compter.

La chapelle réaménagée
Maintenant aménagée pour servir de salle communautaire et pour servir les repas, la chapelle est utilisée plus régulièrement. On voit l’aménagement et le service des repas.

Le repas du midi est prêt à servir dans la chapelle aménagée en salle communautaire et cafétéria

On sert maintenant les repas dans la salle à manger

Les jeunes sont dans la salle à manger

L’équipe de professeurs
Cheche (Anna-Louisa) est toujours directrice et professeure à Los Brazos pour les années 4 et 5. Nina s’occupe du préscolaire et de la maternelle. Ilvania, la fille de Juliana, s’occupe de la 1ère et de la 2ième année. Léo enseigne à la 3ième année. Gabriella, qui s’occupait du préscolaire, est en congé de maternité avec un bébé de 4 mois. Son fils Lucas, âgé de 3 ans, est maintenant en maternelle.

Des étudiants à l’université
La liste actuelle des étudiants à l’université est : Laura, Nina, Mao et Léo. Nina et Léo travaillent comme professeurs à l’école. Ils reçoivent un salaire avec lequel ils doivent payer tous leurs frais incluant les frais de scolarité. Laura et Mao travaillent à Cabarete et paient leurs frais. Ces 4 jeunes étudient en éducation et pourront donc continuer l’œuvre de Pauline. Ilvania devrait commencer son cours universitaire en septembre prochain.

Impliquer les universitaires en les faisant travailler en éducation à salaire, avec prise en charge complète de leurs budgets, plutôt que de simplement leur verser un parrainage et payer pour les autres dépenses, permet de les rendre beaucoup plus responsables.

Besoins toujours urgents
L’année 2015 a été une année concentrée principalement à mettre en place l’équipe et démarrer les l’utilisation des nouvelles installations avec un plus grand nombre d’écoliers. Il reste un problème, toujours le même, trouver les argents nécessaires au maintien de la mission d’éducation.

Pauline doit continuer à payer tous les autres frais inhérents à l’éducation (salaires des professeurs, les diners pour tous et les déjeuners pour les enfants et les élèves démunis, incluant les frais d’opération de la maternelle qui accueille maintenant 12 enfants. C’est à ce niveau que l’aide extérieure est tellement appréciée et continue d’être indispensable. Les repas offerts sont en même temps éducatifs en leur proposant des aliments sains et nutritifs.

Récemment, lors d’une visite d’amis, une cueillette de fruits a été effectuée et les jeunes ont pu retourner chez eux avec des graines de guanabana (corossol épineux), un arbre dont les fruits sont très appréciés.

Les jeunes écoliers rapportent à ses parents des graines de guanabana (corossol épineux), un excellent fruit

Sur la table des avocats, une mangue, des fruits de la passion et des guanabana (corossol épineux)

Un pilier s’éteint...
Agostino, qui a épaulé Pauline depuis le tout début, est actuellement en fin de vie. Il a eu tout un parcours qui a aidé à transformer le site de Los Brazos, initialement un terrain rocailleux avec des cocotiers, en un grand domaine couvert d’arbres fruitiers : oranges, pamplemousses, mangues, amandes, avocats, grenades, bananes, plantains, rouleaux (croisements bananiers et plantains), papayes, tamarin, goyaves, guanabana (corossol épineux) et chinola (fruit de la passion).

Agostino a ainsi aidé à l'autonomie partielle. Il a aussi initié la culture de légumes tels: yucca (manioc), batata (patates sucrées), habichuelas (haricots), maïs en épis. Ces fruits et légumes mûrissent à différents moments si bien que leur cueillette s’étend sur presque toute l’année. Cependant le Jardin des Enfants n’est pas à l’abri de certains aléas : cette année, un parasite a ruiné la production des agrumes. Ici Agostino cueille des mangues. Les fruits une fois pelés et coupés, sont congelés. Ils seront utilisés graduellement au cours des 6 mois suivants.

Agostino (2e à gauche). Les mangues seront congelées et vont servir pour faire des jus, de la marmelade pour mettre sur le pain du matin pendant six mois

Un nouveau soutien
Cette année, l’offre élargie de cours et de repas ont fait fondre la maigre réserve monétaire dont Pauline disposait. Sa pension partielle de vieillesse y est passée et il a fallu demander un retrait du compte de réserve mentionné plus bas, à Québec Philanthrope, pour compléter les cours en juin. Durant l’été Pauline s’est demandé si elle pourrait reprendre les cours en septembre. Un nouveau donateur a pris en charge les salaires des professeurs depuis septembre. Malgré cela, elle a dû faire preuve de beaucoup d’ingéniosité pour offrir depuis 3 mois les repas tel que convenu, avec un budget de base de moins de 50 cents par personne. Même l’équipe de professeurs ne comprend pas comment elle peut offrir les repas avec le budget dont elle dispose. Elle a eu des visites surprises d’amis qui lui ont rempli son frigo pour quelques temps.

Elle veut continuer, mais elle compte absolument sur votre appui pour y parvenir.

Frais administratifs minimes de 2% de la Fondation Québec Philanthrope anciennement FCGQ
Il est important que vous sachiez que 96% des dons sont acheminés au Jardin des enfants. Des frais de 2% seulement sont conservés pour l’administration par la Fondation Québec Philanthrope (anciennement la FCGQ). Un autre 2% est déposé dans un Fonds permanent au bénéfice du Jardin des enfants pour utilisation future en cas d’urgence ou projet spécial.

Des reçus déductibles d’impôts
Vos dons, doivent être acheminés à la Fondation Québec Philanthrope au bénéfice du Fonds Le jardin des enfants de Pauline Tremblay, Vous obtiendrez ainsi un reçu qui vous permettra de déduire votre contribution de vos impôts.

Faire un don sécurisé en ligne

Souhaits pour la période des Fêtes
Pauline vous remercie encore et encore pour votre appui à l’égard du Jardin des enfants. C’est grâce à vous qu’elle peut aider ses jeunes à se former pour qu’ils puissent ensuite prendre la relève et aider les plus démunis. Elle vous souhaite également du bonheur et de la santé à l’occasion de la période des Fêtes.

Serge Alary pour Pauline Tremblay


Mise à jour du 15 décembre 2014

Bonjour, nous voulons vous donner à nouveau des nouvelles du Jardin des enfants de Pauline en cette fin d’année. Plusieurs des projets en cours ont finalement été complétés ou sont sur le point de l’être, grâce à des dons orientés spécifiques aux infrastructures et des corvées de nombreux groupes d’intervenants.

La nouvelle école est ouverte

La nouvelle bâtisse a reçu ses portes, ses fenêtres et son mobilier. En plus, le groupe de juin a réalisé de forts jolis desseins sur les murs intérieurs. Les cours y ont été amorcés le 18 août et regroupent actuellement 45 enfants.

La réalisation d’un accès sécuritaire au 1er étage de l’école a été finalisée. Il reste toujours à aménager l’espace pour qu’il puisse être utilisé pour les activités parascolaires ou comme dortoir lors des visites de groupes extérieurs.

De très beaux dessins ont été faits sur les murs des classes pour décorer et informer les enfants


Maison principale

Les travaux de réparations sur la bâtisse principale où logent Pauline et les enfants, sont maintenant presque complétés et le remplacement de l’entrée électrique va mettre un point final à ce chantier.

Visite de groupes de bénévoles

Le groupe de bénévoles Québécois qui effectué un séjour en fin d’année 2013 a été remplacé par un autre groupe de leur association. Ils sont demeurés sur le site plusieurs semaines, ce qui a permis de faire avancer plusieurs travaux d’entretien et de mise à niveau des infrastructures qui avaient été entrepris.

En janvier, un autre groupe de Québécois a aussi consacré 2 semaines aux travaux de finalisation en cours sur la maison principale. On peut maintenant dire que les dernières traces de la tempête tropicale Olga ont été effacées.

En juin, un troisième groupe de Québécois a travaillé sur le site. Le toit de la Chapelle a été repeint. Du travail de peinture complète a aussi été réalisé à l’intérieur. Il est maintenant possible d’y organiser de l’hébergement en plus des réunions communautaires pour des conférences, ou souligner des événements ou fêtes.

Le toit de la chapelle a été repeint au complet avec du «scellant» blanc

Ci-dessous,il faut tout un manche pour aller appliquer la peinture au plus haut du plafond.
Puis on a créé de magnifiques mosaïques à partir de retailles de céramique.

Génératrice et puits

La génératrice ne fonctionnait plus depuis un certain temps et il fallait acheter de très nombreux contenants de 18 litres. Un don, reçu il y a quelque temps, devait permettre de la réparer et régler le problème d’approvisionnement en eau potable.

Les réparations se sont annoncées plus dispendieuses que prévu, mais un don additionnel a permis d’acheter une nouvelle génératrice, réglant du même coup le besoin d’énergie pour le groupe de bénévoles présents avec leurs outils électriques.

Une garderie

Plusieurs étudiants viennent à l’école avec leurs petits frères ou sœurs et les laissaient à l’entrée du jardin des enfants sans activités ni collations. C’est ce qui a démarré les activités de garderie. Désormais les petits sont pris en charge et commencent même à apprendre à écrire et compter.

Des étudiants à l’université

La liste actuelle des étudiants à l’université est : Mao, Laura et Nina qui peuvent bénéficier d’un parrainage. Le quatrième est Léo dont Pauline assume tous les frais d’éducation en espérant un parrainage à court terme. Les 4 étudient en éducation et pourront donc continuer à perpétuer l’œuvre.

L’équipe de professeurs

Cheche (Anna-Louisa) est toujours directrice et professeur à Los Brazos. Elle est appuyée par Laura et Léo. Gabriella s’occupe des petits du préscolaire.

Gabriella et Léo

Besoins toujours urgents

L’année 2014 a été une année concentrée principalement sur les infrastructures. Les intervenants qui ont aidé à réaliser cette étape essentielle sont orientés sur ce genre de projet et maintenant cette importante étape est faite. Le Jardin des enfants peut maintenant accueillir plus d’élèves et mieux les encadrer. Il reste un problème, toujours le même, l’$$$ pour maintenir la mission d’éducation.

Pauline doit continuer à payer tous les autres frais inhérents à l’éducation (salaires des professeurs, frais de cours universitaires, le déjeuner pour les enfants et les étudiants démunis, et maintenant les frais du service de garderie doublé d’éducation préscolaire qui accueille maintenant 18 enfants.

C’est à ce niveau que l’aide extérieure est tellement appréciée et continue d’être indispensable.

Pour 2015, il est prévu de faire dîner les enfants et de continuer les cours jusqu’à 15h. La majorité des élèves vont revenir le lendemain sans avoir eu d’autres repas... Le repas projeté sera en même temps éducatif en leur proposant des aliments sains et nutritifs.

Frais administratifs minimes de 2% de la Fondation Québec Philanthrope (anciennement: F.C.G.Q Fondation Communautaire du Grand Québec). Il est important que vous sachiez que 96% sont des dons sont acheminés au Jardin des enfants. Des frais de 2% seulement sont conservés pour l’administration. Un autre 2% est déposé dans un Fonds permanent au bénéfice du Jardin des enfants pour utilisation future en cas d’urgence ou projet spécial.

Des reçus déductibles d’impôts

Vos dons, lorsqu’ils sont acheminés à la Fondation Québec Philanthrope au bénéfice du Fonds Le jardin des enfants de Pauline Tremblay, donnent droit à un reçu déductible de vos impôts.


Faire un don sécurisé en ligne

Souhaits pour la période des Fêtes

Pauline vous remercie encore et encore pour l’aide continue dont vous faites preuve à l’égard du Jardin des enfants. C’est grâce à vous qu’elle peut aider ses jeunes à se former et continuer à s’impliquer pour prendre la relève auprès des plus démunis. Elle vous souhaite également du bonheur et de la santé à l’occasion de la période des Fêtes.

Serge Alary pour Pauline Tremblay

.

Mise à jour du 15 décembre 2013

Bonjour. Nous voulons vous donner des nouvelles de Pauline en cette fin d’année. Plusieurs des projets amorcés au Jardin des enfants en 2012 ont continué de progresser et d’autres font du surplace.

La nouvelle école en attente

La nouvelle bâtisse attend toujours ses portes, ses fenêtres et son mobilier. Les cours sont toujours donnés au centre communautaire et regroupent actuellement 48 enfants. Le budget de construction a été dépassé et il faudra donc attendre avant de pouvoir y ramener les cours.
Planifié pour 2014 : Aménager un accès sécuritaire au 1er étage de l’école et aménager l’espace pour qu’il puisse être aménagé pour les activités parascolaires ou comme dortoir lors des visites de groupes extérieurs.

Maison des bleuets

Après les travaux de réfection effectués l’an dernier, les derniers aménagements sont complétés et la maison des bleuets est maintenant dotée d’eau avec lavabo, toilette et douche.

Maison principale

Les travaux sur la bâtisse principale où logent Pauline et les enfants, sont maintenant presque complétés. Les travaux de réparations se seront échelonnés sur plus de 6 années, soit depuis l’ouragan Olga en décembre 2007, la priorité pour Pauline étant toujours de s’occuper de régler d’abord les urgences de ses protégés. Un don spécifique a été fait pour régler une fois pour toutes les bris non encore réparés et elle s’y est conformé. Les accès de la maison sont maintenant sécurisés. Du côté de la cuisine, des travaux d’entretien sont également en cours et seront complétés en début d’année.

Visite de groupes de bénévoles

Un groupe de Québécois viennent de compléter un séjour de plusieurs semaines qui a permis d’amorcer des travaux d’entretien et de mise à niveau des infrastructures. Ils ont procédé au remplacement d’une partie de la tuyauterie de l’approvisionnement en eau, qui était hors d’usage. Ils ont continué de compléter le système de distribution d’eau pour d’autres constructions du site, incluant la Chapelle dont la vocation sera élargie, compte tenu de son utilisation de moins en moins fréquente, pour les offices religieux, par manque de disponibilité des membres du clergé. Il sera possible d’y organiser, dans un proche avenir, des réunions communautaires pour donner des conférences, souligner des événements ou fêtes. Ces travaux vont se continuer en janvier 2014.

Onze vieux matelas, jugés non cormes à nos critères de confort nord-américains, ont été nettoyés et donnés à des familles d’écoliers de l’école de Los Brazos, qui n’avaient pas de lits. Les matelas ont été livrés avec des bases de lits pliants, les draps couvertures, oreillers et taies. C’est tout un cadeau, pour eux, pour les fêtes.


Génératrice et puits

La génératrice ne fonctionnait plus depuis un certain temps et il fallait acheter de très nombreux contenants de 18 litres. Un don, reçu il y a quelque temps, devait permettre de la réparer et régler le problème d’approvisionnement en eau potable. Les réparations se sont annoncées plus dispendieuses que prévu, mais un don additionnel a permis d’acheter une nouvelle génératrice, réglant du même coup le besoin d’énergie pour le groupe de bénévoles présents avec leurs outils électriques.

Cours dans le centre communautaire

Les cours ont été déplacés dans le centre communautaire pour la durée de la construction de la nouvelle école. Depuis janvier 2013, les jeunes du primaire suivent les cours dehors sauf en cas de pluie, alors que les autres étudiants demeurent au centre communautaire.

Une garderie

Plusieurs étudiants viennent à l’école avec leurs petits frères ou sœurs et les laissaient à l’entrée du jardin des enfants sans activités ni collations. C’est ce qui a démarré les activités de garderie. Désormais les petits sont pris en charge et commencent même à apprendre à écrire et compter.

Cours d’été 2013 avec des étudiants du secondaire

Les cours amorcés au cours des derniers étés ont été continués durant l’été 2013, à Los Brazos. Les matières enseignées sont la géographie, l’histoire, le français et l’anglais.

Bravo Mao

Pauline est très fière de mentionner le résultat remarquable de Mao qui a eu les meilleures notes de toute la partie Nord de la République Dominicaine, pour son cours secondaire.

D’autres étudiants à l’université

La liste des étudiants à l’université s’est allongée avec l’ajout de Mao, Léo et Yauri à Laura et Nina. Gabriella va également commencer en janvier 2014.

Équipe de professeurs complète et compétente

Cheche (Anna-Louisa) est toujours directrice et professeur à Los Brazos. Elle est appuyée par Laura. Mao, Léo et Gabriella, qui s’occupe des petits du préscolaire, complètent maintenant l’équipe.

Besoins urgents

Les besoins sont toujours criants à Los Brazos. Il se fait de nombreuses réparations sur le site, mais cela n’aide pas Pauline à payer tous les autres frais inhérents à l’éducation (salaires des professeurs, frais de cours des universitaires, nourriture pour les enfants et les étudiants démunis, etc…). C’est à ce niveau que l’aide extérieure est tellement appréciée et continue d’être indispensable.

L’ajout du service de garderie pour les 4, 5 et 6 ans regroupe maintenant 19 enfants et ce nombre va passer à 23 à partir de janvier 2014. Yauri, nouvel étudiant à l’université est aussi venu augmenter les besoins rencontrés jour après jour.

Frais administratifs minimes de 2%

Il est important que vous sachiez que 96% sont des dons sont acheminés au Jardin des enfants. Des frais de 2% seulement sont conservés pour l’administration par la FCGQ. Un autre 2% est déposé dans un Fonds permanent au bénéfice du Jardin des enfants pour utilisation future en cas d’urgence ou projet spécial.

Des reçus déductibles d’impôts

Vos dons, lorsqu’ils sont acheminés au Fonds Le jardin des enfants de Pauline Tremblay, par l’intermédiaire de la FCGQ (Fondation Communautaire du Grand Québec), donnent droit à un reçu déductible de vos impôts.


Souhaits

Pauline vous remercie chaleureusement pour l’aide continue dont vous faites preuve à l’égard du Jardin des enfants. C’est grâce à vous qu’elle peut aider ses jeunes à se former et commencer à s’impliquer pour prendre la relève auprès des plus démunis. Elle vous souhaite également du bonheur et de la santé à l’occasion de la période des fêtes.


Serge Alary pour Pauline Tremblay


2012-12-15

Bonjour. Les projets se sont multipliés au Jardin des enfants durant toute l’année, malgré une situation économique encore très difficile en 2012 en République Dominicaine. En effet, un don important a été effectué pour construire une nouvelle école qui remplace l’ancienne école qui avait besoin de multiples réparations et ne suffisait plus à combler les besoins pour les cours.

La nouvelle école

Érigée sur le site de l’ancienne école, le projet a été long à mettre en branle. La bâtisse a été construite en béton armé, ce qui la rend résistante aux ouragans et ou tremblement de terre. Il manque les portes, fenêtres et le mobilier, mais la structure de base est complétée. Il sera toujours possible d’utiliser le premier étage pour les activités parascolaires ou comme dortoir lors des visites de groupes.

La démolition de la vieille école a permis de récupérer en partie la tôle du toit, des grilles de sécurité et des tiges d’aciers de renforcement.

Il y a eu ensuite réparations majeures de la maison de Juliana et Agostino, en plus de la maison des bleuets à même les matériaux récupérés de la vieille de l’école.


Il y a aussi en cours des travaux sur la bâtisse principale où logent Pauline et les enfants afin d’en sécuriser les accès. Cette réalisation se fait aussi avec des matériaux récupérés.

Remplacement du toit de la cuisine communautaire

Le toit de la cuisine communautaire était mal en point. Il a été refait en neuf au cours des dernières semaines.


Fosse septique pour tous les bâtiments sur le site

Les installations sanitaires qui étaient rudimentaires et ne répondaient plus depuis longtemps aux besoins des gens du Jardins des enfants ont été remplacées par une installation adéquate dont on peut voir la dimension sur la photo.


Visite de groupes de bénévoles

Un groupe d’étudiants américains est aussi venu prêter main forte durant l’été pour amorcer le travail sur le plancher de la chapelle.

Un groupe de La Pocatière est également venu en juin. Ils ont complété le plancher de la chapelle, où ils ont réalisé une croix et une colombe en céramique. Ils ont travaillé la peinture extérieure, la plomberie, la maison des bleuets et divers autres travaux de menuiserie.


Cours dans le centre communautaire

Les cours ont été déplacés dans le centre communautaire pour la durée de la construction de la nouvelle école. Cependant, à compter de janvier 2013, les jeunes du primaire vont suivre les cours dans la nouvelle école, même si elle n’est pas complétée alors que les jeunes de la maternelle vont demeurer au centre communautaire. Cela va éviter les distractions et pertes de temps que causait la cohabitation des derniers mois. Portion garderie pour les étudiants qui viennent avec leur petit frère ou sœur. Les enfants ne peuvent passer une demi-journée à l’entrée du Jardin des enfants sans activité et/ou collation.

Cours d’été 2012 avec des étudiants du secondaire

Grâce à un don, des cours ont été donnés de façon bien structurée durant l’été 2012, à Los Brazos. Les étudiants arrivent souvent, cependant, avec leur frère ou sœur dont ils s’occupent. Un service de garderie a donc été mis en place et des collations furent aussi offertes.

Ces cours furent donnés en géographie, histoire, français et anglais.

De nouveaux diplômés

Félicitations à Gabriella et Mao qui viennent de recevoir leur diplôme d’études secondaires. Jaruri, le frère de Tonini (la famille de Tonini fut présentée la première fois au «match de la vie») vient aussi d’avoir son diplôme de secondaire et veut aller à l’université en éducation.

Équipe de professeurs complète et compétente

Cheche (Anna-Louisa) est toujours directrice et professeur à Los Brazos. Elle est appuyée par Laura depuis un certain temps. Mao, Cassandra et Icha complètent maintenant l’équipe.

« Je voudrais voir la mer.. » Une première pour quelques enfants

Tout le monde connaît la chanson de Michel Rivard. En avril 2012, un pique-nique a eu lieu à Cabarete, il a réuni tous les enfants de la maternelle et du primaire. Cet événement fut un tournent dans la vie des enfants, car... quelques-uns n'avaient jamais fait de ballade en auto et plusieurs n'avaient jamais vu la mer.

Besoins urgents

Les besoins sont toujours criants à Los Brazos. L’ajout du service de garderie et Jaruri, nouvel étudiant à l’université viennent augmenter les besoins rencontrés jour après jour.

Souhaits

Pauline vous remercie chaleureusement pour l’aide continue dont vous faites preuve à l’égard du Jardin des enfants. C’est grâce à vous qu’elle peut aider ses jeunes à se former et commencer à s’impliquer pour prendre la relève auprès des plus démunis. Elle vous souhaite également du bonheur et de la santé à l’occasion de la période des fêtes.

Nous vous tiendrons au courant de l’évolution de tous les projets en cours et à venir.

Nous vous tiendrons au courant de l’évolution de tous les projets en cours et à venir.

Nous vous rappelons donc qu’un don, avec reçu déductible de vos impôts,  peut être fait au « Fonds Le Jardin des Enfants de Pauline Tremblay »  par le biais de la Fondation Communautaire du Grand Québec


Faire un don sécurisé en ligne

Serge Alary

Pour : Pauline Tremblay



2011-12-21

Bonjour. Nous voulons vous donner des nouvelles de Pauline en cette fin d’année 2011.

Évolution de la Mission de Pauline

D’orphelinat pour les petits à  l’accompagnement des jeunes vers des études supérieures et un bon emploi

Ce qui a débuté, en 1985 comme un geste humanitaire envers quelques enfants s’est transformé au fil du temps en l’ouverture de deux écoles et en sauvetage de petits enfants démunis qui ont grandi ainsi que leurs besoins jusqu’à les amener pour plusieurs à des études universitaires et des carrières enviables.

Dès les premiers mois, le but poursuivi par Pauline, fut d’éduquer et d’instruire les enfants pour qu’ils deviennent autonomes et responsables.

Aujourd’hui, à  Los Brazos, le nombre d’enfants hébergés sur place a peut-être diminué,  mais la mission d’éducation elle, demeure un défi constant. Les enfants ont vieilli, et plusieurs ont complété ou sont rendus aux études supérieures.  À  l’école de Los Brazos, bon an mal an, il y a toujours  autour de 40 jeunes.  Comme plusieurs proviennent de familles pauvres,  ils déjeunent à l’école et certains restent aussi pour le dîner, car ce sera parfois leur seul repas complet de la journée.  Depuis 1988, M. Gilbert Gingras de la St-Vincent de Paul de Ste Ursule à Québec, apporte son aide en fournissant du Québec des aliments nourrissants, des vêtements et des souliers.  Les brosses à dents, les uniformes et tout le matériel scolaire viennent aussi du Québec.

Pauline en est presque à la troisième génération d’enfants qui  fréquentent  l’école de Los Brazos.  Si elle a eu jusqu’à 18 enfants à la maison, elle en a actuellement 12, de tous âges, dont trois sont au primaire, quatre enfants étudient au niveau secondaire et trois sont à l’université.

Des résultats concrets

Voici quelques exemples :

Élédie, ancienne étudiante de Pauline est maintenant professeur et directrice d’une école privée de Los Brazos. Elle a eu récemment l’honneur d’être, nommée superviseure de l’attribution de budgets du gouvernement pour la réalisation  de divers projets au niveau régional.

Antonia et Rosi,  deux jeunes, instruites par Pauline ont pu chacune ouvrir un dépanneur pour gagner leur vie. Antonia  a un fils qui étudie actuellement en droit et sa fille Morena est maintenant professeur  au secondaire après avoir gradué  de l’université grâce aux études payées par Pauline.

Rosi a deux filles qui sont aussi allées à l’école de Pauline et l’une d’elle est actuellement à l’université de Santiago.

 

Cinq filles sont actuellement étudiantes au niveau universitaire grâce à l’aide de Pauline et/ou à sa bonne influence.  Huit  sont graduées de l’université. Noni enseigne à l’école de Sabaneta tout en étudiant les fins de semaine pour se perfectionner dans la pédagogie  Montessori.

 

Une école de renom

Pauline est arrivée à Los Brazos en 1989 avec 5 enfants. Dès cette année-là, elle a commencé la scolarisation de ces 5 enfants.  C’est en 1991 que l’école actuelle a été bâtie et au fil des années le nombre d’enfants scolarisés a augmenté. Pendant  trois ou quatre ans, il y a même eu, à Los Brazos,  jusqu’à quatre-vingt enfants à qui elle donnait le déjeuner et le dîner.

Même s’il n’est pas toujours facile de savoir ce que sont devenus tous les étudiants et même leurs enfants, les résultats sont éloquents : les enfants instruits par Pauline sont des travailleurs recherchés par les commerçants de la région. Une dizaine de ces jeunes ont pu trouver du travail dans les supermarchés  les plus importants de la région et leurs employeurs les trouvent  disciplinés et fiables. D’autres sont devenus des professeurs et enseignent aux jeunes chez Pauline, à l’école de Sabaneta ou ailleurs.  La réputation de l’enseignement dispensé dans les écoles de Pauline est reconnue dans toute la région.

Un professeur de plus en 2011

À Los Brazos, en 2011, grâce à une récente donation, Pauline a pu faire passer le nombre de professeurs à sa charge de 2 à 3, ce qui permettra d’accueillir un plus grand  nombre d’élèves.

À Sabaneta, l’école avait cessé  ses activités pendant 18 mois par manque de fonds. Depuis 2008, elle a recommencé à fonctionner grâce à un groupe travaillant  avec la méthode Montessori, et elle accueille une centaine d’enfants.

 

Continuons à supporter Pauline pour qu’elle poursuive sa mission

Il faut d’abord continuer à payer les professeurs et il y a des projets de rénovation et d’entretien qui sont de plus en plus urgents :

1-Rénovation de l’école

 Actuellement, il y a un projet de rénovation et d’agrandissement de l’école de Los Brazos dont le toit coulait, qui est en cours.

2-Centre communautaire

L’édifice est là,  mais sa seule vocation actuelle est la bibliothèque  qui comprend un certain nombre de livres alors que Pauline voudrait qu’il serve à donner des conférences d’éducation sexuelle, des cours de préparation au mariage, de l’animation pastorale, qu’il serve aussi de salle de cinéma… un centre pour les jeunes du village qui n’ont nulle part où aller passer du temps entre eux. L’étape indispensable vers cette réalisation est l’installation d’un système d’énergie solaire. De façon intérimaire, pendant la rénovation de l’école, les cours se donnent au centre communautaire.

3- Le toit de la cuisine

Le toit fuit de toute part et il aurait bien besoin d’être remplacé/réparé.

Nous vous tiendrons au courant de l’évolution de tous les projets en cours et à venir.

Nous vous rappelons donc qu’un don, avec reçu déductible de vos impôts,  peut être fait au « Fonds Le Jardin des Enfants de Pauline Tremblay »  par le biais de la Fondation Communautaire du Grand Québec


Faire un don sécurisé en ligne

Remerciements:

Nous voulons profiter de l’occasion pour remercier Robert Dupras Jr. pour son reportage vidéo qui a été mis en ligne en mai. Pour ceux qui n’ont pas eu l’occasion de voir cette vidéo en 9 parties, nous vous invitons à aller le voir sur YouTube à l’adresse qui suit :
www.youtube.com/jardindesenfants

Nous en profitons aussi pour vous transmettre les meilleurs vœux de Pauline à l’occasion de la période des Fêtes 2011 et pour l'année qui va commencer. Elle vous remercie encore et encore de votre support constant sans lequel elle ne pourrait continuer à aider ses enfants.

Serge Alary

Pour : Pauline Tremblay www.jardindesenfants.com

 

Vœux de Noël 2010

Feliz Navidad!

À toutes et à tous, Pauline souhaite une très Joyeuse Période des Fêtes 2010. Elle veut aussi partager avec vous le message qu’elle vient de recevoir de Mme Jacinthe Tremblay, une artiste de St-Lambert près de Québec. Il y a quelques années l’artiste est allée visiter le Jardin des enfants. Dernièrement, elle nous est arrivée avec le montant récolté à l’occasion d’une promotion spéciale de vente de ses canards de pierre au profit du Jardin des enfants.

Chaque acheteur a aussi reçu les coordonnées du Jardin des enfants pour mieux connaître l’œuvre de Pauline. Une façon originale et différente de supporter Pauline en décorant des maisons et en diffusant à ses clients de l’information sur le beau travail de notre amie.

Avis à toutes et tous! Il lui reste quelques canards...

Ci-après le message de Jacinthe à ses amis:

***

J'offre tout l’argent recueilli par la vente de mes canards de pierre pour la Fondation:
«Le Jardin des enfants de Pauline Tremblay» Orphelinat de la République Dominicaine

J’aime cette cause humanitaire car tout l’argent versé servira à combler les besoins essentiels tels que: la nourriture, l’habillement, l’éducation et l’affection à ces enfants si attachants qui ont été confiés à Pauline!

En achetant un canard vous faites un geste significatif pour ces enfants de la République Dominicaine!

Pour réserver votre canard appelez-moi ou communiquez par courriel.
Mon site internet:
www.LesFleursDeJacinthe.com

Merci de faire un geste pour embellir leur vie,
Jacinthe Tremblay

***

Encore une fois, Joyeuse Période des Fêtes et Bonne Année 2011
Serge Alary
Pour: Pauline Tremblay www.jardindesenfants.com

Mise à jour 2010-09-22

Bonjours à toutes et à tous,

Voici les événements survenus au Jardin des enfants au cours des derniers mois.

Éducation: Un grand succès
Néna a quitté son poste de professeure de secondaire au Jardin des enfants pour un poste à l’école Internationale de Sosua. Pauline est un peu déçue de la voir partir mais c’est elle qui l’a incité à appliquer sur ce poste beaucoup mieux rémunéré. C’est avec beaucoup de fierté qu’elle mentionne cette promotion de Néna, obtenue grâce aux études universitaires auxquelles le Jardin des enfants lui a donné accès. C’est FranceLina qui va la remplacer.

Ana-Louisa continue comme professeure et directrice de l'école Le Jardin des enfants; elle vient d’être nommée, par le Secrétariat de l'éducation, professeure attitrée en langues, espagnol, français et anglais, aux écoles publiques du district, pour les niveaux du secondaire et des adultes. C'est un honneur et une sécurité de salaire ainsi qu'un service de santé gratuit pour sa famille. A 31 ans, elle est toujours, en plus, le bras droit de Pauline.

Nina vient de commencer à l’université.
Nony 26 ans, est professeure à l'école La libertad, à Sabaneta. Elle a dejà 2 enfants à cette école, Lisa et Tanicha. Cette école travaille au programme Montesorie, pour les enfants de 4 à 6 ans. D’autres professeures sont déjà passées au Jardin des Enfants: Elédy 35 ans, Néna 26 ans, Morena 24 ans, Ana-Louisa 31 ans, et Guilena 30 ans, laquelle enseigne avec Nony à la Libertad. Francelina 23 ans, chemine comme les autres. Toutes ont été entraînées pédagogiquement en enseignant plusieurs années au Jardin des Enfants tout en terminant leurs études universitaires.

Nouvelles diplômées
Claudia, à gauche sur la photo ci-dessus et Rosalina ont gradué fin novembre 2009 ayant complété leur cours secondaire. C’est toujours un événement unique pour ces étudiantes de Los Brazos dont une minorité seulement atteint ce niveau de scolarité. Leurs enfants sont maintenant inscrits au primaire à l’école de Los Brazos.

Réparations au toit complétées
Il aura fallu 15 mois pour co12mpléter les réparations au toit de l’immeuble principal. Des colonnes pouvant résister aux tremblements de terre ont été installées fin 2008 (2 mois avant le tremblement de terre) supervisé gracieusement par un ingénieur durant toute la durée des travaux.

Il y a eu aussi du travail fait par plusieurs corps de métier. Certains travaillaient selon des méthodes de rémunération mixte, salaire moindre et un peu de troc, d’autres devaient être payé aux taux réguliers. Une bétonneuse fut requise pour le toit, ce qui coûtait plus cher que le béton préparé à la main. Le support de plusieurs donateurs a permis de couvrir les frais important de cet investissement majeur. On peut voir une photo du résultat final à la section réalisation. On peut voir qu’une partie du toit est en «styrofoam» ce qui permet d’alléger la structure et de garder plus de fraicheur à l’intérieur.







Autres entretiens
Des travaux importants ont été faits à la maison des bleuets, voir photos. Le toit a été réparé. On voit de plus Anna Luisa, Néna Gabriella et Icha qui travaillent à refaire la peinture intérieure. Du côté de la chapelle, les fenêtres ont dû être travaillées les cadres ayant été mangés par les termites.

Autres projets ou travaux en cours
Les travaux de l’aménagement intérieur du bâtiment principal continuent de progresser lentement au fur et à mesure des disponibilités financières.

Il reste aussi à installer les châssis tel qu’on peut le voir sur la photo à la section projets. Le toit de la cuisine doit être réparé et l’électricité dans la chapelle doit être refaite au complet. Le plancher du dortoir au-dessus de l’école est à refaire.

Panneaux solaires
Maintenant que le toit est complété, il est prévu d’installer de nouveaux panneaux solaires d’ici la fin de l’année. Cela permettrait en plus de faire fonctionner le centre culturel qui ne permet que peu d’activités car l’électricité ne fonctionne qu’une heure sur deux et à des prix exorbitants.

Photos
Nous avons ajouté un onglet «archives» dans la section photos.

Bon début d'automne à tous et soyez assurés que votre support est apprécié au plus haut point et toujours investi au mieux.

Serge Alary
Pour : Pauline Tremblay

Mise à jour 2009-12-10


Bonjours à toutes et à tous, voici nos dernières nouvelles:


Suivi sur l’éducation des enfants

Anna-Louisa est maintenant graduée d’université en langues.

Elle a réalisé tout un défi et peut maintenant reprendre un train de vie un peu plus normal. Ce sera toute une différence avec le rythme incroyable des dernières années où :

-elle allait 4 fois par semaine à l’université
-elle assumait son rôle de directrice de l’école
-elle enseignait le matin aux petits de l’élémentaire
-elle s’occupait du magasin de linge en après-midi
-elle faisait les commissions pour le groupe
-elle s’occupait de sa famille, Andro et ses deux enfants.

Tout cela en étant toujours de bonne humeur et prête à aider au besoin.


Avec Anna-Louisa, il y a maintenant 5 diplômées universitaires parmi les protégés du jardin des enfants.


Nina sa sœur lui donne maintenant un coup de main au magasin.


De nouvelles étudiantes à l’université

Il y aura 2 nouvelles étudiantes à l’université en janvier 2010. Ce sont Laura et Nina inscrites pour une licence en dessein industriel.

Elles ont été recueillies par Pauline à l’âge de 31/2 et 41/2. Elles ont maintenant 20 et 21 ans.

La vocation éducative du Jardin des Enfants continue donc de progresser de belle façon.


Donner un statut officiel à certains des enfants

Depuis septembre 2009, Anna-Louisa a fait un travail colossal de recherche pour que certains des enfants inscrits à l’école soient reconnus.

Pour cela ils doivent obtenir des documents officiels (certificat de naissance) et pourront ensuite être baptisés s’ils le désirent. Les écoles publiques refusent d’inscrire les enfants sans certificat de naissance.


Toiture refaite en neuf

Les réparations au toit sont enfin complétées. Il s’agit d’une toiture en béton qui est à l’épreuve des ouragans. Les autres réparations pour réaménager la maison sont toujours en cours, 2 ans après l’ouragan. La maison continue d’être en chantier. Il y a des délais pour compléter car cela se fait au fur et à mesure de la disponibilité des ressources financières, matérielles et humaines.

Récession

La récession a entraîné la fermeture de plusieurs commerces et une baisse du nombre de touristes en RD. Il est toujours plus difficile de recueillir du support dans de telles conditions.


Dons mensuels

Plusieurs préfèrent soutenir des causes par la méthode des retraits mensuels périodiques. C’est maintenant possible pour le Jardin des enfants. Les informations sont disponibles pour cette nouvelle option à la section « Dons » du site internet.

Par exemple vous pouvez donner 30 ou 60 cents par jour (contributions mensuelles de 10$ ou 20$) par retrait automatique, sans que cela ne paraisse et vous recevrez un reçu d’impôt.



Vœux de saison

Pauline et ses enfants tiennent à exprimer leur plus profonde reconnaissance à tous ceux qui donnent leur appui d’une façon ou de l’autre pour permettre de continuer et faire progresser l’œuvre du « Jardins des enfants ». Cette aide est vitale pour la survie de l’organisation. Grâce à vous, la qualité de vie de la communauté peut continuer de s’améliorer.


Enfin,

Feliz Navidad Y Feliz Ano Nuevo 2010 !


Serge Alary
Jardin des enfants



Mise à jour 2008-12-02

Mise à jour 2008-12-02

 

Bonjours chers amis, voici les dernières nouvelles en provenance du Jardin des enfants :

 

Le toit s’envole

Il y a maintenant un an, nous vous parlions de la possibilité d’utiliser des panneaux solaires afin de diminuer et même annuler les factures d’électricité. Actuellement Pauline a seulement deux prises électriques dans la maison dont une pour le frigo.

 

Un généreux donateur s’est intéressé au projet de Pauline et a fourni des sous pour amorcer le passage au solaire mais c’était sans compter la tempête tropicale Olga qui s’est abattue sur l’île en décembre 2007, détruisant 25% du toit de la maison. Il était construit en feuilles d’Asbestos dont certaines ont décollées, cassant d’autres feuilles au passage. Un tronc d’arbre brisé par la tempête s’est envolé, a passé à travers le toit pour finir aux pieds d’un lit.

 

Avant de penser à mettre des panneaux solaires sur le toit, il fallait maintenant s’assurer d’avoir un toit pour les poser. Les sommes données pour payer en partie le système solaire sont précieusement conservées à cet effet.

 

En travaillant à réparer les dégâts du toit, Pauline a eu deux surprises, elle a d’abord constaté que le toit ne tenait plus puisque les clous retenant les feuilles d’Asbestos étaient complètement rongés. Elle a aussi constaté que le bois de la structure du toit était très abîmé à cause des termites.

 

Il fallait donc :

  • Construire une structure assez solide pour recevoir un nouveau toit
  • Changer la fenestration et les portes
  • Refaire un nouveau toit

 

En attendant, Pauline et les enfants se sont entassés dans trois pièces de la maison qui avaient été sécurisées il y a 3 ans lors du passage de l’ouragan Jeanne.  

           

De décembre 2007 à juin 2008, la maison est restée à ciel ouvert en attendant d’avoir des dons pour amorcer les travaux.

 

Entre juillet et septembre 2008, Pauline a eu l’aide gracieuse d’un ingénieur dominicain qui est venu superviser la construction, par Papi et Andro (à droite), des poutres en béton qui vont supporter le toit.



 

Elle a aussi obtenu des matériaux usagés qui vont servir à la reconstruction. Reste à acheter du ciment et payer la main d’œuvre au fur et à mesure des disponibilités financières.





 

En attendant, quand il pleut, il faut un parapluie pour se rendre aux toilettes.

 

Durant la dernière année, trois groupes sont venus apporter leur aide à Pauline.

    

Le groupe de la Polyvalente de Rivière-du-Loup    

Un groupe, qui s’est divisé en deux, est venu passer chacun une journée chez Pauline, apportant entre autres, avec eux, une contribution qui a servi à payer une partie des études universitaires d’Anna-Louisa. En effet, un des accompagnateurs avait fait une levée de fonds, particulièrement auprès de l’équipe de football de Rivière-du-Loup.

           

Aide de Saint-Jérôme

En janvier 2008, deux jeunes québécoises sont venues 15 jours, apportant dans leurs bagages des vêtements et un don recueilli lors d’une activité bénéfice au Cegep de St-Jérôme. Ce don a permis aux enfants d’avoir des cours de musique et de chant. Durant leur séjour, elles ont travaillé à l’école et à la boutique.

 

Le groupe de la Polyvalente de La Pocatière

Fin juin 2008, un groupe de 13 étudiants et animateurs sont venus 10 jours donner un coup de main : entretien des portes et des toilettes, infiltration d’eau colmatée sur le toit de la chapelle qui fut ensuite repeint au complet.




 

Reconstruction de la grande table extérieure sur laquelle mangent tous les jours les écoliers...





 

Jetées

Un groupe de femmes de l’Outaouais a tricoté une jetée à chaque enfant pour rendre plus confortable les nuits fraîches d’hiver à la montagne. Des bons samaritains ont partagé leur allocation de bagage pour apporter le tout en RD.

 

Nouveau coup de main

Depuis début novembre 2008, 3 jeunes de la région de Granby sont à Los Brazos pour aider Pauline. Deux de ceux-ci vont faire profiter Le Jardin des Enfants de leurs connaissances et habilités professionnelles jusqu’en mars prochain.

 

Les anniversaires

Chaque anniversaire est souligné au Jardin des enfants. Ici c’est Tonini qui reçoit son gâteau d’anniversaire.



 

Le 9ième petit-enfant

Voici Nicolas le petit dernier, neuvième des petits enfants de Pauline:

 

Muchas Gracias

Bravo et un grand merci à tous ceux qui contribuent à faire en sorte que Pauline puisse continuer son œuvre en République Dominicaine, que cette aide se concrétise par du soutien pédagogique, du support à des projets spécifiques ou d’entretien général. L’aide apportée est toujours appréciée et indispensable à la survie du Jardin des Enfants de Pauline.

 

Joyeuses Fêtes et Bonne Année 2009 !

 

Jardin des enfants.com

Par : Serge Alary

Mise à jour du 2007-12-12

 

Après le mariage de Juliana et Agostino, qui a retenu l’attention de tous pendant des semaines, la vie est revenue à la normale à Los Brazos. Les cours ont repris pour les petits à Los Brazos  et pour les plus grandes, à l’université.

 




Une maison pour Alexis

Alexis a  réalisé un rêve en participant à la construction de sa maison, à même le terrain d’Anna-Louisa qui est aussi utilisé pour diverses cultures dont celles de bananiers. Il a emménagé le 10 décembre. C’est une maisonnette petite et simple, une seule pièce, mais ce sera son chez lui.

 

Les termites : Un combat incessant contre des adversaires infatigables 

Les constructions sont faites en bonne partie en ciment pour une  plus grande durabilité et en prévention contre les insectes. Cependant, toute la fenestration et les portes sont en bois.. Au fil des ans, la peinture s’altère et le bois dénudé est attaqué par les termites qui le creusent et s’y installent en permanence. Dès lors, comme les budgets de peinture et d’entretien sont limités, le bois est rongé graduellement. 

 

Plusieurs constructions doivent maintenant faire l’objet de travaux d’entretien pour les pièces de bois trop atteintes. Ces travaux seront exécutés graduellement par les prochains groupes qui viendront  bientôt séjourner au Jardin des Enfants.

 

Ces travaux s’ajoutent aux autres travaux d’entretien mentionnés antérieurement tel la réparation du toit.

 

Électricité

En République Dominicaine, une très faible proportion des résidents paient pour l’utilisation de l’électricité. Au Jardin des Enfants, comme au village de Los Brazos  les résidents ont vu des compteurs s’installer  lors des derniers mois. Pauline reçoit maintenant une facture mensuelle de base et à court terme la facture sera basée sur la consommation réelle. Bien que sa consommation soit limitée, cette facture imprévue s’additionne au budget déjà serré et la facture reflétant la consommation exacte sera plus élevée. Le projet de se munir d’un système d’inverseur devient hors de prix si les batteries sont rechargées avec de l’électricité du le réseau local, qu’il faudra payer. C’est pourquoi, l’énergie solaire, en croissance rapide en République Dominicaine devra être jumelée avec le système d’inverseur. Des démarches en ce sens sont amorcées. Un tel système permettra d’organiser enfin, des rencontres de formation ou de loisirs pour les jeunes du village comme la projection de films lesquels événements sont impossible à organiser actuellement à cause des fréquentes pannes d’électricité. La facture mensuelle pourra même être diminuée beaucoup en utilisant les batteries chargées à l’énergie solaire pour faire fonctionner les divers appareils.

 

Les diverses essences de fruits et d’arbres au Jardin des Enfants

Les fruits et les légumes coûtent cher en République Dominicaine. Très chers pour certains. Avec les années, le Jardin des Enfants s’est doté de plusieurs essences d’arbres et de légumes qui permettent de diversifier et mieux équilibrer les menus. Les  nombreuses essences qui poussent au Jardin ne donnent pas de récoltes qui peuvent créer l’autosuffisance, loin de là, pour 40 personnes (les jours d’école). Cependant, au fur et à mesure des saisons et des cueillettes la présence sur la table des fruits et légumes est toujours très appréciée. Parmi les plus connus pour nous, il y a  les tomates, le concombre, les pamplemousses, les citrons, les oranges, les oranges amères, les bananiers, les cocotiers, les papayes, les cantaloups, les cerisiers, les acajous, la canne à sucre, les bananes plantains, les batatas, les guineo (patates sucrées), le yucca, la guanabana,  l’ayutilla, les ananas et les fèves (habichuellas)

 



Décorations pour Noël

Les bas de Noël et les décorations sont maintenant en place à l’école.  Elles ont été réalisées par les enfants  avec des papiers métalliques usagés d’emballages divers qui donnent un très joli coup d’œil.  Tout aussi beau que les coûteuses décorations achetées toutes faites.

 

Vœux de saison

Pauline se joint à nous pour vous remercier du support constant que vous lui avez toujours donné et souhaite à tous de Joyeuses fêtes.

 

Serge Alary


Mise à jour du 2007-09-22

 

Baptême de Juliana et un de ses fils : La température a été très difficile cette saison et il était impossible d’organiser à l’avance un tel événement avec activités extérieures. La décision a été prise tôt le matin du  4 mars. Le prêtre a accepté à 11 heures le matin de venir officier vers la fin de l’après-midi et finalement la cérémonie a commencé à 19 heures. Le bouche à oreilles étant ultra efficace, la chapelle était remplie à craquer. Des gens ont dû demeurer à l’extérieur faute de place.

 


Le mariage qui avait été décalé depuis plusieurs mois à cause des délais dans l’obtention des certificats de naissance de Juliana et Agostino, a finalement eu lieu le 24 juin. Un mariage est un événement d’une telle importance pour toute la communauté qu’il a dû être limité à « sur invitation ». Agostino a lui-même 18 enfants, dont 3 avec Juliana. Les préparatifs se sont échelonnés sur plusieurs mois et toute les énergies et ressources ont été consacrées pour en faire l’événement d’une vie. Ces gens, d’une grande foi mais aussi d’une grande pauvreté vont, l’espace d’un jour, faire une grande fête, vivre et réaliser un rêve. Une contribution financière avait déjà été reçue depuis plus de deux ans en prévision de cet événement. Ils portent des vêtements chics, en majorité donnés, auxquels ils ne sont pas habitués et dans lesquels ils sont même plus ou moins à leur aise. Agostino porte un costume donné par les Chevaliers de Colomb et Juliana est rayonnante de bonheur, dans une robe donnée par le groupe de Chicoutimi.

 

Visites de groupes et individuelles

 


Polyvalente Dominique-Racine : Ce groupe de Saguenay a travaillé très fort avant de partir du Québec pour trouver 16 bicyclettes soit une pour chaque enfant du Jardin. Des pièces de rechanges, outils et des pneus ont aussi été apportées. Ces bicyclettes en remplaçaient d’autres, déjà sur place, mais mal en point. Elles ont été remises en condition gratuitement par un ami Québécois puis données à de jeunes Haïtiens de Cabarete. C’est l’application de « donnez au suivant »  bien connu  au Québec

 

Collège d’Alma : Ils sont arrivés avec une réserve importante de médicaments et ont mis sur pied un projet de dispensaire sur le site du Jardin des enfants à Los Brazos. La construction a été ralentie par la mauvaise température en fin de mars. 

 

Groupe Isabelle Garneau : L’aménagement du dispensaire a été complété en avril, lors de la visite du groupe d’Isabelle Garneau. Ils ont également repeint la cuisine et une partie de l’école.

 

Docteure Olga : La docteure Olga, qui dessert plusieurs villages aux alentours de Los Brazos, va désormais donner des soins au dispensaire au moins deux fois par mois. On parle de suivis pour les grossesses, maladies de peau, maladies tropicales etc.

 

Groupe du Collège de Rivière-du-Loup : Ils ont repeint le toit de l’église. Ils seront aussi impliqués dans le système d’énergie solaire.

 


Recyc’Livre International : Un projet a été réalisé, dirigé par Caroline de Recyc’Livre International  pour  rendre le centre culturel et communautaire plus fonctionnel. De plus la bibliothèque a été enrichie d’un grand nombre de nouveaux livres pour la plus grande joie de chacun.

 


Besoins urgents :  

 




Réparations aux toitures : Les toits de la cuisine, de la maison et de l’école sont à refaire. Ils ne sont plus en état de résister aux ouragans.




 

Dossier Julio : Un don est arrivé par le groupe de Dominique Racine de Chicoutimi suite à une présentation du projet dans une église avant leur départ. L’opération a été décalée par les médecins de l’enfant car sa croissance n’est pas complétée.




 


Maison culturelle et bibliothèque : 

Un don a été reçu pour acheter un système d’inverseur qui va permettre de rendre le Maison culturelle autonome. Il reste à jumeler le tout à des panneaux solaires, le coût de l’électricité étant prohibitif (5 à 6 fois le coût du Québec).


 

Salaires des professeurs : Diverses activités au CEGEP de St-Jérôme ont permis de verser une partie des argents requis pour acquitter les salaires des professeurs.

 


Frais d’université :

Les jeunes vont à l’université à Puerto Plata, grâce aux dons reçus, mais les frais ont doublé cette année ce qui rend très lourde à assumer cette portion du budget d’opérations. Cela fait partie des besoins urgents à combler.


 

Réalisations :

Cliquez sur « Réalisations » dans la section photos.

 

 

Mise à jour du 2006-12-09

 

Bonjour à tous et salutations spéciales à tous ceux qui reçoivent un premier courriel de notre part. Voici une mise à jour composée fin novembre lors d’une rencontre que j’ai eu avec Pauline Tremblay en République Dominicaine.

 

La vie continue à Los Brazos avec sa part de joies et de peines, de hauts et de bas. La situation économique en République continue d’être difficile à cause de l’inflation qui continue d’affecter les denrées essentielles comme la nourriture, les médicaments, les matériaux et l’essence. Les touristes quittent d’avril à novembre et la situation est alors plus difficile pour le Jardin des enfants qui dispose alors de moins de support financier.

 

Événements récents

 

Morena, une des trois professeures a dû être remerciée en raison du manque de liquidités des derniers mois. Grâce à l’expérience acquise au Jardin des enfants, elle a décroché un poste important dans une école publique à Cabarete. C’est encourageant de voir un tel résultat malgré tout.

 

Papito travaille maintenant à Sosua dans un restaurant. Il parle espagnol, français et anglais. Il est très apprécié pour son honnêteté et a repris ses études. Il a envoyé de belles lettres à Pauline pour dire combien il apprécie tout ce qu’il a reçu d’elle autant en principes de vie qu’en éducation.

 

Papi est à Miches; il a commencé à construire une maison pour sa mère et participe à un camp d’essai de baseball professionnel subventionné entre autre par Sammy Sosa. Nous lui souhaitons la meilleure des chances.

 

Anna-Louisa a accepté pour sa part une diminution de salaire sans diminuer sa charge de travail, pour donner un coup de main.

L’horaire des cours a été raccourci pour diminuer la charge de travail d’un professeur et couper les frais de nourriture pour les écoliers externes. Les écoliers qui souffrent de malnutrition sont toujours bienvenus malgré tout et les déjeuners avec vitamines ont été maintenus pour tous.

 

Les projets :

 

Il y a toujours de l’entretien à faire en peinture, réparations et autres. Ces travaux sont réalisés selon l’urgence et les disponibilités.

 

Le problème de Julio : Suite à l’absorption chronique de poussière de ciment dans son enfance, Julio, qui a maintenant 9 ans, a les conduits nasaux complètement bouchés. C’est un enfant particulièrement doué. Sa respiration est difficile, son thorax et son système respiratoire sous-développés. Il est sûr que l’opération dont il a besoin pour qu’il recommence à respirer et parler normalement ne peut être envisagée alors que les besoins de base du groupe sont à peine comblés.

 

Un cocotier s’est abattu sur la vieille école à Sabaneta. Vous pouvez aussi voir d’autres photos dans le site internet  dont l’adresse apparaît plus loin.  Un projet de construction d’un kiosque pour protéger les enfants du soleil lors des activités à l’extérieur, a été élaboré pour remplacer la vieille école détruite. Ce projet pourra être parrainé par un des groupes qui viendra donner un coup de main dans les prochains mois.

 

Ils voulaient se marier mais ils n’existaient pas….

Juliana 42 ans, la cuisinière, et Agostino 67 ans, l’homme à tout faire, voulaient se marier. Les premières démarches furent amorcées. Tout fut arrêté.   Quel cheminement ensuite pour y parvenir. Le projet a été retardé depuis plusieurs années car aucun des deux n’existait officiellement. Ils ont maintenant leur carte de citoyen de la République et ils seront baptisés confirmés et mariés le même jour. Ces trois cérémonies seront célébrées début mars à la chapelle de la Sainte Famille sur le site du « Jardin des enfants » à Los Brazos. Tout le monde a bien hâte à cette grande fête.

 

Un don avec reçu d’impôts

Plusieurs profitent de leur passage en République pour donner de l’argent à Pauline. Nous tenons à vous rappeler que les dons effectués par l’intermédiaire du « Fonds Le Jardin des enfants de Pauline Tremblay » font l’objet d’émission de reçus pour fins d’impôts. Décembre est une bonne période de l’année pour procéder ainsi.

 

Merci de votre support et meilleurs vœux à l’occasion de la période des fêtes.

 

Pauline Tremblay

 

Par : Serge Alary

Vous pouvez voir de nouvelles photos et les textes antérieurs sur le site internet.

 

 

Mise à jour du 2006-03-17

 

Bonjour à tous,

 

Il nous fait plaisir de vous faire part des dernières nouvelles en provenance du « Jardins des enfants de Pauline ».

 

Culture maraîchère

En fin d’année, Anna-Louisa a fait l’acquisition d’un terrain attenant au site de Los Brazos. Ce site est propice à la culture et de la culture maraîchère y sera amorcée graduellement. Alexis pourrait être le responsable de ce projet. Cela permet de faire travailler des enfants de Pauline à leur compte et approvisionner la « famille ». Les prix payés pour les produits et services (produits, enseignement etc..) sont des prix compétitifs du marché. Les enfants ont alors intérêt à demeurer sur place en étant rétribués de façon équitable.

 

Centre Communautaire

Le groupe le petit Peuple de Montréal a habillé de fleurs et de couleurs les murs extérieurs du centre communautaire (voir les nouvelles photos sur le site).

 

Il reste à régler le problème de l’énergie pour que le Centre puisse opérer à plein régime. Les pannes électriques sont tellement fréquentes à Los Brazos, qu’il est impossible de tenir des activités au centre sans avoir une source d’énergie d’appoint pour compenser durant les pannes. Une demande de subvention a été pour obtenir un système d’inverseur avec batterie. Autrement, toute activité risque d’être interrompue au mois une fois sur deux, quand elle pourra être commencée.

 

Site internet

De nouvelles photos ont été ajoutées sur le site et certaines modifications ont été apportées. Nous vous invitons à cliquer sur l’adresse jointe pour y jeter un coup d’œil.

 

Pauline est heureuse de pouvoir mieux vous informer sur  les derniers événements et vous remercie pour votre appui

 

www.jardindesenfants.com

 

Serge Alary

 

 

Mise à jour du 2005-12-20

 

Bonjour à tous,

 

Nous avons discuté récemment de plusieurs façons  de mieux vous informer sur l'évolution des projets de Pauline en République Dominicaine. C'est fait, elle a maintenant un site web à l'adresse :

 

www.jardindesenfants.com  ou  jardindesenfants.com

 

Elle a également maintenant une Fondation dont les coordonnées sont fournies sur le site.

 

Je remercie mon frère Louis qui a consacré de nombreuses heures au cours des derniers jours pour  aménager le site. Il s'agit d'un premier jet qui continuera d'être amélioré avec le temps.  Vous avez dès maintenant  accès au site et au message de Pauline sans plus de délai.

 

Nous vous remercions du support que vous avez donné et continuerez de donner à Pauline. Nous vous ferons maintenant parvenir périodiquement des mises à jour pour suivre l'évolution de son oeuvre.

 

Ceux qui n'ont pas visité récemment ou qui n'y sont pas allés à Los Brazos seront à même de voir la progression continuelle de cette oeuvre remarquable. Les photos sont pleines de belles couleurs et les sourires peuvent faire penser que la vie est facile. N'oublions pas que tout ce qui a été construit a été fait avec des matériaux récupérés et des corvées. Le ciment est un des seuls matériaux neufs utilisés.  L'église est une oeuvre incroyable compte tenu des moyens limités et du coût final de sa réalisation.

 

Jour après jour, mois après mois, elle continue de faire rouler son organisation à force de dons de toutes provenances. Sans vous, elle n'aurait jamais pu progresser comme elle l'a fait. 

 

Bonne visite sur le site,

 

Encore merci et Joyeuses fêtes à tous.

 

Serge Alary